Ancre

ancre ancrage chainage
Ancre sur un mur en granit
Crédit photo GéBé

L'ancre en architecture (ou ancre de façade) désigne l’extrémité d’une barre de fer, le tirant, destinée à empêcher l'écartement de deux pans de murs, en général opposés, mais parfois en angle. Le dispositif complet, ancres et tirant, s'appelle un ancrage ou un chaînage. L'ancrage a donc pour fonction de neutraliser les poussées opposées des deux murs et de les solidariser.
Il est utilisé dans la construction depuis le 15ème siècle et consiste en un travail de ferronnerie important. L'ancrage n'est donc pas un élément de décoration, mais bien un élément essentiel à la consolidation d'un édifice, les ancres pouvant naturellement être traitées comme des éléments ornementaux, avec des formes très différentes, allant du plus simple (fers en "I", en "S" ou en "X") à des fers forgés complexes (cœur , croix de St André, monogrammes).
Le site "Combien cà porte" présente un article très complet sur les ancres.

  • Tirer une autre définition au hasard...