La gerbière, une lucarne rampante qui revient en grâce


gerbière maison individuelle architecte
Gerbière
Maison en vente Août 2016
Photo Cabinet Châteaubriand - Combourg

Une gerbière est une porte-fenêtre qui s'ouvre au niveau de l'étage ou du grenier. Elle est donc dans le prolongement du plancher. On l'appelle aussi Lucarne rampante, mais, à la différence de la Lucarne classique qui est en hauteur et installée sur la toiture, la porte fenêtre qui constitue la gerbière se situe dans le même plan que le mur de façade.
On peut aussi utiliser le terme pour une porte fenêtre à l'étage et non sur le toit.
Sans surprise on retrouve le mot gerbe dans cet élément d'architecture, car, comme dans la charrette pour porter les gerbes également appelée gerbière, son utilisation principale était liée à la moisson pour permettre le stokage des foins au grenier.
Aujourd'hui les gerbières font l'objet d'un regain d'intérêt dans la construction des maisons individuelles. Ce n'est pas seulement parcequ'elles introduisent un détail architectural hautement personnalisant pour la maison, ni parcequ'elles apportent plus de lumière et de volume à la salle désservie, mais, détail important, parceque la gerbière permet l'emménagement de meubles lourds et encombrants par l'extérieur lorsque le cheminement par l'intérieur est plus problématique. Les amateurs de salles de billard ou les pianistes devraient envisager ces solutions lors de la discussion de leur projet de maison familiale avec un architecte.
La disponibilité de fenêtres de toit parafaitement adaptées aux gerbières n'est pas non plus étrangère à ce retour en grâce.

  • Tirer une autre définition au hasard...